De AMASC: « Rencontre avec Mater Admirabilis »