Transformer les relations : appréhender la perspective RSCJ de la Justice, Paix et Intégrité de la Création ( JPIC )

 
 
 

La notion de 

« TRANSFORMER LES RELATIONS »

décrit une expression RSCJ de la 
Justice, Paix et Intégrité de la Création ( JPIC ). 
 

 

Le triple mouvement circulaire « compassion, relations et transformation » est la dynamique qui traduit au mieux la compréhension du Sacré-Cœur de la JPIC, comme l’illustre la RSCJ à travers le monde avec d’autres personnes qui ont participé au Voyage Spirituel JPIC de la Société du Sacré- Cœur : le Carême à la Pentecôte en 2012.
 
Le terme JPIC nous vient du Conseil œcuménique des Églises (1991). Dans la tradition catholique, la structure la plus courante pour analyser les questions soulevées par la JPIC et répondre aux signes des temps est le modèle Voir, Juger et Agir – aussi connu sous le nom Tête, Cœur, Pieds ou Tête, Cœur, Mains. La triple dynamique – compassion, relations, transformation – offre une perspective unique du Sacré-Cœur. Elle met clairement l’accent sur la transformation des relations à la base de la compréhension RSCJ du modèle Voir, Juger et Agir. 

a)  La Compassion : voir à travers la perspective d’une transformation des relations offre une attitude d’espoir pour un monde brisé. Ste. Madeleine Sophie Barat était convaincue de la primauté de l’amour de Dieu et à travers cet amour, elle a entrevu des possibilités pour transformer la vie et les structures sociales. En son temps et lieu, la meilleure manière, pour les femmes, de participer à la mission de l’amour de Dieu se manifestait à travers l’éducation des jeunes filles. Aujourd’hui, la internationale Société du Sacré-Cœur observe toujours le monde principalement à travers le regard de compassion de Dieu. Nous nous y employons en nous accrochant à l’espoir de transformer les individus et les structures qui infligent de la souffrance aux plus vulnérables et menacent toute vie sur Terre. Les moyens dont nous disposons sont désormais multiples et variés selon le contexte : l’éducation, la formation, le développement humain, la promotion de la justice, le travail pastoral et l’accompagnement dans la foi (Const. 13), pour n’en citer que quelques-uns. 

b)  Les Relations : juger à travers la perspective d’une transformation des relations offre un approfondissement analytique et spirituel de la manière dont les personnes participent à la mission de Dieu. Nous sommes conscientes de l’immense variété des relations humaines basées sur la domination, qui ont porté préjudice à d’autres personnes sur notre Terre d’accueil – à travers la guerre, le racisme, le sexisme, la pauvreté, la déforestation, l’extraction des ressources naturelles, l’extinction des espèces, le patriarcat, le colonialisme, etc. De nouveaux modèles de relations proscrivant toute discrimination sont donc nécessaires. Juger à travers la perspective d’une transformation des relations implique ainsi l’éducation, afin que de nouvelles perspectives puissent favoriser la prise de décision et mener à la transformation personnelle et structurelle. De justes relations peuvent s’instaurer dès lors qu’il y a une prise de conscience et une ouverture envers l’Esprit propice à cet exercice créatif. 

c)  La Transformation : agir à travers la perspective d’une transformation des relations implique l’Esprit. La transformation transcende les efforts humains. « Nous avons été amenées à réaliser qu’il y a lieu de distinguer transformation et changement. Les stratégies du changement partent de notre propre initiative, alors que la transformation est toujours le fruit d’une Rencontre. » (Déployer la vie, Offrir le don reçu, 11) Comprendre que l’Esprit de Dieu est impliqué transparaît dans notre expérience de la transformation individuelle et sociale qui, auparavant, semblait impossible. 

L’exercice de la JPIC est pour nous une œuvre de transformation relationnelle (personnelle, collective, sociale, écologique, planétaire et cosmique). Elle implique les aspects contemplatifs et actifs de notre charisme du Sacré-Cœur, qui demeure un mouvement unique pour les RSCJ aujourd’hui. Observer le monde à travers le prisme de la compassion de Dieu, se consacrer à l’éducation et à la réflexion dans la prière, et agir à partir d’un point profond de l’amour nous aide à appréhender « la transformation des relations » comme une valeur, un objectif et un mode de vie. 

 
Notre mission est de découvrir et manifester l’amour de Dieu. 
 
Transformer les relations à travers la compassion de Dieu
est la contribution que les RSCJ apportent à l’œuvre de la JPIC. 
 
Notre conviction est que depuis sa fondation, 
la Justice, Paix et Intégrité de la Création ( JPIC )
est avant tout ancrée dans l’expérience de la compassion de Dieu. 
 
  1.  
  2. COMITÉ INTERNATIONAL DE COORDINATION DE LA JPIC
  3. Anne Corry ANZ (Coordinatrice)
  4. Miren Lumbreras (ESP)
  5. Joy Luz (PHI)
  6. Cecile Meijer (USC) Ex-oficio UN-NGO
  7. Solome Najjuka (UGK)
  8. Rosario Sanchez (PER)
  9. Sheila Smith (USC)
  10.  
  11. Octobre 2015
  12.  

JPIC |Transformer les relations