Une marche vers l’intérieur

Photo by Conny Mateos rscj (MEX)

 

 
Dans la Province de México,
nous avons organisé il y a quelque temps, à l’intention des femmes,
des expériences de marches entre communautés rurales.  
 
L’objectif était de découvrir comment Dieu
se manifeste à travers la création, le silence,
la rencontre de communautés indigènes.
 
Nous vous partageons ici le témoignage de deux jeunes
qui ont participé à la précédente “grande marche”.

 

 

L’expérience que j’ai vécue en cette longue marche, a été la rencontre avec moi-même, jusqu’à pouvoir même parler avec Dieu, connaître ses merveilles, découvrir une autre culture. Cela m’a permis de réfléchir, de rendre grâces, de m’engager, d’entrer dans la paix, l’amour pour servir et partager. Etre l’objet de tant de bénédictions de la part des personnes qui nous ont offert toute leur attention a été pour moi un appel à rendre grâces à Dieu pour la vie qu’il m’a donnée. Au cours de ma méditation, certaines phrases m’ont marquée. "L’amour est gratuit : il faut donc le donner et le recevoir gratuitement, sans calculer” ; pour connaître la paix, il faut “faire silence, écouter et aimer”. Jeunes, n’ayez pas peur de suivre Dieu, faites-lui confiance et vous ferez l’expérience de tout ce qu’il a préparé pour vous. Marcheur, la trace de tes pas…

–Margarita–

 

 

Participer à ces marches a été pour moi une expérience unique ; j’y ai consacré un week-end où j’ai trouvé l’occasion de faire une pause dans ma vie et ma routine pour m’accorder du temps et penser à moi-même, à mes projets, repérer d’où je viens et où je vais. J’ai trouvé très intéressant de parvenir à regarder tranquillement et à penser à tant de questions que je désire aborder sans en trouver le temps. De plus, l’accompagnement proposé au long de la marche, et les pistes données nous sont extrêmement utiles pour ne pas perdre le fil de ce que l’on est en train d’analyser et de mettre au point. Je le recommande sans la moindre hésitation, car c’est un espace que nous devrions tous nous accorder de temps en temps ; sans compter que le partage de vie avec les familles de la région est le parfait complément capable d’ouvrir notre cœur.

–Isabel Barroso–

 


Province |Mexique