Nous Unir dans la Prière avec Philippine : Une initiative du réseau européen des écoles du Sacré-Cœur

 
Rose Philippine Duchesne,
figure clé dans le développement de l’internationalité de la Société du Sacré-Cœur,
était connue chez les Potowatomi comme « la femme qui prie toujours ».
 
 
Cette année, pour célébrer sa fête, nous avons invité les établissements scolaires du monde entier à prendre part à ce projet : la migration aujourd’hui.
 
À la fin du projet, nous demandions aux étudiants de rédiger et de partager, par voie électronique, leurs prières pour ceux qui souffrent des problèmes et des expériences traumatisantes résultant de la migration. 
 
Pendant la semaine de la fête de Philippine, le 18 novembre, tous auront l’occasion de réfléchir sur ces prières dans leur propre établissement scolaire.
 
L’un d’entre nous, Tony Allday, de l’École Primaire du Sacré-Cœur de Roehampton, en Angleterre, a eu l’idée de placer bon nombre de ces prières sur une carte du monde afin qu’un plus grand nombre de personnes puissent s’unir à nos élèves au moyen de cette prière avec Philippine, autour d’un des problèmes les plus lancinants de notre monde actuel.
 
 
Cliquez ici pour accéder à la carte du monde et lire les prières.

Pour voir les prières, cliquez sur l'icône sur la carte ou sur le nom de l'école dans le menu de gauche.

 
Mary Shiel rscj (IRS), Monica Sarale (professeur à la Trinita des Monts), Hilary Thompson (Réseau des Écoles ENW)  
—  tous les membres de l’Équipe du Réseau Européen
 
 

JPIC |Transformer les relations