Annie Peter

Annie Peter and her students

Je suis originaire du Kerala mais j’ai grandi à Mumbai. L’histoire de ma vocation est un vrai conte de fées : tout était écrit, du début jusqu’à la fin.

Tout a commencé lorsque j’ai rejoint l’Association la Légion de Marie de ma paroisse l’Église de l’Enfant Jésus de Ghatkopar, à Mumbai. J’avais alors 12 ans. Au fil des années, mon amour pour l’Église et ma dévotion à l’égard de la Vierge Marie sont devenus plus intenses et plus profonds.

C’est après avoir terminé mes études secondaires que j’ai soudain ressenti le désir de devenir religieuse, mais quand j’en ai discuté avec mes parents, ils m’ont dissuadée car ils me trouvaient trop jeune pour entreprendre une telle démarche. J’ai alors pris goût à m’habiller comme une nonne et à contempler ce reflet dans le miroir.

À la maison, l’icône du Sacré-Cœur ornée d’un cadre en verre était au centre de notre dévotion, et je m’asseyais souvent devant pour m’imprégner du cœur de Jésus.

À l’université, j’ai commencé à participer à de nombreuses activités paroissiales ; l’église était devenue ma deuxième maison. Je voulais consacrer ma vie à l’Église et rejoindre la vie religieuse.

J’ai reçu mon second appel durant ma deuxième année de licence, mais je craignais de ne pas parvenir à survivre en tant que religieuse. Alors que je priais à la grotte de mon église paroissiale, j’ai senti que la Vierge m’invitait à aller voir en quoi consistait réellement la vie religieuse. Cela m’a convaincue de mon appel et j’ai commencé à rechercher la congrégation la plus adaptée.

Ayant de nombreux parents dans diverses congrégations, j’ai choisi celle qui m’attirait le plus, la Société du Sacré-Cœur, dont la mission est de glorifier le cœur de Jésus à travers le service de l’éducation. Ce sont mes deux passions, l’enseignement et la dévotion au Sacré-Cœur, qui m’ont conduite vers la congrégation qui combleraient ces deux aspirations.

J’ai finalement rejoint la Société du Sacré-Cœur à l’âge de 23 ans, après avoir achevé mes études. Au cours des 27 dernières années, j’ai servi dans la mission éducative de la congrégation, qui comprend l’enseignement direct en classe, ainsi qu’une activité pastorale dans les zones urbaines et rurales de Mahrashtra. À chaque étape de ma vie, chaque expérience a renforcé ma conviction d’avoir été appelée. Je ne remercierai jamais assez Dieu de m’avoir choisie pour prendre soin de Sa vigne.

Je suis infiniment redevable à mes parents, mes frères et sœurs et en particulier à ma tante, Sr Mary Mathew, rscj – à travers laquelle j’ai appris à connaître et aimer la Société – pour la grâce de ma vocation. Lorsque je songe à ma vie en tant que rscj, je me sens reconnaissante pour avoir eu maintes occasions de développer mes compétences et pour les expériences variées et enrichissantes qui ont nourri ma vocation.

Je travaille aujourd’hui au Sophia College en tant que doyenne adjointe du Junior College de Mumbai. À travers tous les aléas que j’ai connus dans ma vie, j’ai appris que Dieu m’aime inconditionnellement et fait ce qui est le mieux pour moi, à tout moment et en toute situation.

Comme disait souvent sainte Madeleine-Sophie, notre Mère Fondatrice : « Restez en paix et souvenez-vous que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein. » (Romains 8:28).


Section |Auto-portraits


Province |Inde