Clôture des Célébrations pour le Centenaire de Janet Stuart

Le 11 octobre 2014, la province d’Angleterre/Pays de Galles a donné le point final aux Célébrations pour le Centenaire de Janet Stuart avec une Eucharistie d’action de grâce dans la chapelle du Collège Digby Stuart.

Silvana Dallanegra RSCJ, qui a écrit à propos de cet évènement de clôture dans la page Web d’ENW, décris comme suit  l’esprit qu’a imprégné la rencontre :

Lorsqu’elle a pris congés après la messe pour Janet Stuart, Maureen Ryan, une ex-élève américaine du Sacré-Cœur et ancienne présidente de l’ AASH, a exprimé son espoir que nous nous retrouvions toutes encore une fois, quelque part « dans tous les lieux que le Sacré-Cœur embrasse ». En quelque sorte, ces mots captent parfaitement notre expérience de toutes les célébrations du centenaire de Janet Stuart. La charmante messe de clôture officielle des célébrations du centenaire a eu lieu à juste titre dans la chapelle du Collège qui porte son nom et qui se trouve près de la chapelle du Sacré-Cœur, où elle repose.

[Cette Eucharistie d’action de grâce] a marqué la clôture officielle de quatre ans de planification et de seize mois d’évènements, conférences, rencontres, livres, ressources et souvenirs , qui nous ont rassemblés de tant d’endroits du monde et qui ont renforcé notre sens d’appartenance au Sacré-Cœur. Tout ceci grâce à une remarquable et très discrète femme victorienne qui a vécu à peine 57 ans.  

Janet Erskine Stuart, qui entra dans la Société du Sacré-Cœur en 1882, fut Supérieure générale entre 1911 et 1914.

Sue Acheson RSCJ a présenté quelques-unes des raisons pour lesquelles sont centenaire valait la peine d’être célébré :

  1. Simplement parce qu’elle fut une magnifique écrivain dont les lettres ont encore quelque chose à nous dire sur les relations et l’amour de Dieu.
  2. Elle fut la première RSCJ « cadre supérieur » dans le monde anglophone à interpréter la spiritualité de la Société dans un contexte que nous pouvons qualifier de « moderne ».
  3. Elle fut la première Supérieure générale capable de mettre à profit les améliorations  du transport pour faire face au challenge de l’établissement du « Cor Unum » dans une organisation globale. En effet, elle fut en mesure de visiter toutes les communautés de l’Australie, aux États-Unis, du Chili au Japon. Elle donna des conférences dans chaque étape de son voyage, exhortant les religieuses à vivre des hauts standards dans leur vie religieuse et dans leur vie professionnelle comme éducatrices. 

Les remarquables contributions de Janet Stuart à la Société et au monde, à la vie religieuse, à l’Église, à l’éducation et à la spiritualité, furent soulignées lors des réunions et conférences qui se sont déroulées à Roehampton du 22 au 26 juillet 2014. La galerie d’images de ces activités est disponible sur le site de la province d’ENW.

À la fin de la célébration du centenaire, regardons ensemble une photo de la peinture que la célèbre artiste et religieuse Sr. Mary Stephen CRSS a peint en occasion du centenaire.  Elle a fusionné les paroles écrites par Janet Stuart avec des lignes et des couleurs qui essaient d’exprimer le mouvement de l’Esprit dans nos vies.

Dans « tous les lieux que le Sacré-Cœur embrasse », puissions-nous expérimenter pleinement
l’espoir et la promesse que les paroles de Jane Stuart renferment : 

« Dieu est toujours nouveau et sa présence donne la vie nouvelle. » 

 
Pour lire le compte-rendu en anglais de Silvana Dallanegra sur l’Eucharistie d’action de grâce, cliquez ici.
Pour lire le texte en anglais de Sue Acheson ; « Pourquoi nous célébrons sa mémoire », cliquez ici.
Pour avoir accès aux videos en anglais des apports au cours de la 2013 ouverture de l'Année du Centenaire, cliquez ici.
Pour avoir accès aux videos en anglais des apports au cours de la 2014 « Seeking Spirit reflection days », cliquez ici.

Section |Nouvelles Internationales


Province |Angleterre//Pays de Galles


Tags |Janet Stuart