Margarita Recavarren RSCJ: Femme, artisan de la paix

Le réseau Interconfessionnel des Femmes de Foi et de Spiritualité « est constitué par un groupe de femmes ; il cherche à  atteindre  toujours plus de femmes dans l’amour et l’ouverture qu’engendre un dialogue honnête ; il désire travailler à apporter sa contribution au développement humain de notre société ; il cherche à créer des espaces de rencontre et de solidarité dans la diversité ; il se veut ouvert à la nouveauté, et voit comme une richesse son désir de vivre une spiritualité aux nuances différentes qui s’incarne dans nos propres communautés de foi ».

Le 19 mai, le Réseau a vécu un événement dans le cadre de la Journée mondiale de la santé de la femme, qui avait pour thème : ’’Je me sens maintenant concernée par ceci : une santé mentale qui construise la paix’’ . Les échanges eurent lieu dans l’hémicycle du Congrès de la République et l’on a pu compter sur la réflexion de Nonie Reaño (Communauté Brahma Kumaris) et Clarisa Ocaña (Psychologue et spécialiste en questions de politique sociale et questions de genre).

Au cours de l’événement, 5 femmes ont été distinguées pour leur participation à des processus de développement intégral de la femme, et Sœur Margarita Recavarren Elmore rscj en fait partie.

L’Institut Bartolomé de las Casas a présenté la proposition de cette distinction concernant Margarita, en raison de sa remarquable contribution à la diffusion d’un message de paix, qui tendait à promouvoir le développement et l’accès à l’autonomie des femmes dans sa communauté.

 

Margarita Recavarren Elmore rscj (debout, 4e à partir de la gauche) avec RSCJ de la Province du Pérou.

 
Traduit, édité, et republié avec la permission de
le site de la Province du Pérou
 : http://www.rscj.org.pe
 

Province |Pérou