« Le goût de partager qui nous sommes ! » : Notre expérience à la « Foire des Vocations » des JMJ de Panama, 2019

  • RSCJ Mary Finlayson, Maricruz Trigueros, Conny Mateos, Lisa Buscher, Celia Salinas
 
 
Les Journées Mondiales de la Jeunesse 2019,
ayant pour thème « Suis-moi » ,
s'est tenue à Panama du 22 au 25 janvier.​
 
Cinq RSCJ ont participé à la « foire des Vocations » :  
Lisa Buscher et Mary Finlayson
des Etats-Unis-Canada (USC);
Conny Mateos, Celia Salinas et Maricruz Trigueros
du Mexique (MEX).
 
 
Nous avions préparé un stand où nous partagions avec les jeunes qui nous sommes et où nous vivons. Nous croyons que notre charisme et l'internationalité sont un don pour nous et en même temps un grand attrait pour la jeunesse ; nous étions joyeuses de le partager.

 
L'image de la planète avec le mot « AMOUR » au centre, comme notre logo avec le cœur ouvert et tous les pays alentour, étaient les principaux symboles qui accompagnaient l'espace qu'on nous avait désigné. Nous avons aussi affiché différentes photos qui nous montraient (nous RSCJ) en communautés et en mission « autour du monde ». 

Nous offrions des brochures, des stylos, aimants ou pin's avec notre logo. Nous avons invité les jeunes à écrire une intention de prière pour leur pays, leur famille ou une intention personnelle, et ensuite la déposer dans un grand cœur délimité sur le sol, en leur disant que nous prierions à leurs intentions. 

Mais la plus grande attraction fut celle des tatouages (temporels, donc effaçables) ; chaque jour, la file de jeunes augmentait. Ce fut un excellent prétexte pour parler avec eux de ce que signifiait le cœur ouvert, ou leur partager qu' « aimer est notre mission », non seulement comme religieuses, mais avant tout, comme chrétiens.

De même, à partir de la question : « D'où viens-tu ? », nous leur montrions le nom de leur pays sur le logo ; s'ils le trouvaient (donc si nous sommes présentes dans leur pays), cela leur causait beaucoup d'émotion ; sinon, ils nous interrogeaient : « Pourquoi n'êtes-vous pas là-bas ? »(spécialement les filles panaméennes) et ainsi se poursuivait le dialogue. Au cas où nous voyions un plus grand intérêt, nous leur proposions de nous donner leur nom et leurs coordonnées pour rester en contact avec eux/elles, pour un volontariat, pour mieux connaître la Société ou regarder de plus près une éventuelle vocation religieuse.

Etre là chaque jour, présentes, et rencontrant tant de jeunes, nous procura une joie et une espérance qui donnent la vie. Ce fut aussi très émouvant de rencontrer des jeunes qui nous connaissaient déjà et/ou qui résonnaient fortement avec notre charisme, ou simplement qui étaient nos compatriotes ou provenant de pays où nous étions allées (comme le Nicaragua). On ne manqua pas d'échanger des photos, des acclamations, des chansons, ou une série de souvenirs partagés avec telle RSCJ ou dans une de nos institutions, qu'ils nous communiquaient avec affection. On a même rencontré un jeune qui, les larmes aux yeux, nous a raconté comment une RSCJ de Cuba l'avait marqué pour toute sa vie. Beaucoup de jeunes et d'adultes du Vénézuela prièrent pour leur pays.

Quelques-unes d'entre nous nous sommes rendues au « campo Santa Maria la Antigua » (Champ Sainte-Marie l'Ancienne) sur la bande côtière, pour écouter le message d'ouverture du Pape. Ce qui nous bouleversa profondément, ce fut de voir la passion, l'enthousiasme et la dévotion des jeunes. Le Pape reconnut que les jeunes ont en eux la capacité de « cheminer », parce quand on commence à marcher, on n'a déjà plus peur. Il déclara aussi que les jeunes ont été artisans de cette rencontre qui unit, intègre et nous fait marcher ensemble ; Il affirma aussi :

« Que de choses peuvent nous différencier ! Mais rien de tout cela n’a empêché de pouvoir nous rencontrer, autant de différences n’ont pas empêché de pouvoir nous rencontrer et d’être réunis, de faire la fête ensemble, de célébrer ensemble, de confesser Jésus-Christ ensemble, aucune différence ne nous a arrêtés. Et cela est possible parce que nous savons qu’il y a quelqu’un qui nous unit, qui nous rapproche ».​ 

Ce furent quatre jours complets de partage avec des milliers de jeunes qui nous rendirent visite à la « foire des vocations ». Nous sommes sûres que maintenant, beaucoup d'entre eux « nous connaissent », d'autres partirent avec l'espérance qu'un jour le nom de leur pays apparaîtra sur le logo. Cette opportunité de pastorale des vocations s'est transformée en une forte expérience de mission: aimer les jeunes et découvrir et manifester ensemble l'amour du cœur de Jésus.

En terminant cette expérience, nous nous sentons très contentes et motivées ; nous remercions la Commission Internationale des Vocations pour son invitation. Cela a été une belle occasion de renforcer nos liens entre Provinces et fortifier l'expérience comme Corps, découvrant et manifestant l'amour du Cœur de Jésus auprès des jeunes.

Nous sommes confiantes que bientôt se verront les fruits
du travail de ceux qui aimeraient dire comme Marie : 
« Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole. »
 
L'équipe RSCJ (Mary, Maricruz, Conny, Lisa, Celia)
XXXIVème Journées Mondiales de la Jeunesse 2019 - Panama
 
Vivre Notre Mission: