« Puertas de Joigny »

 
 
Après la vendange de 1795, la porte de la maison de Joigny
se ferma derrière Sophie, qui était en train de se déménager à Paris.
 
Le 21 novembre 1800, une autre porte et un autre sentier, inconnus jusque-là,
s’ouvraient dans la chapelle improvisée de la rue Touraine,
où Sophie consacrait sa vie à Dieu.
 
Derrière cette porte, bien qu’elle n’ait pu le savoir alors,
nous étions toutes à l’attente.

Dolores Aleixandre rscj

 
 
Regardez cette photo collage par Pilar de la Herran RSCJ dans le grande taille en cliquant ici.

 

 

Province |Espagne


Our Spirituality |Célébrer les temps forts de l’année


Tags |Joigny