Échos du Volontariat International Sacré-Cœur : Vécu à partir de la province Belgique-France-Pays-Bas

Pourquoi notre province de France-Belgique-Pays Bas soutient-elle un Volontariat International Sacré-Cœur pour jeunes hommes et femmes de 18 à 35 ans?

De plus en plus de jeunes partent à l’étranger. Certains aspirent à y vivre une expérience humaine et spirituelle forte, à travers la découverte culturelle ou le service. Nous avons comme congrégation une richesse incroyable : un amour de la jeunesse, notre foi, des qualités d’éducatrices, une famille internationale avec des communautés apostoliques insérées dans 41 pays sur les cinq continents. Alors nous voulons tout simplement mettre au service des jeunes cette richesse.

 
Quelques chiffres ?

Ces cinq dernière années, 388 jeunes ont pris contact, 108 sont partis avec nous, à peu près le même nombre en courts séjours (1-2 mois) et en longs séjours (2 mois-2 ans).

Ils ont été accueillis par nos sœurs en Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Corée, Ecosse, États-Unis, Haïti, Inde, Indonésie, Kenya, Mexique, Ouganda, Pérou, Philippines, RDC. Cette année, la sécurité le permettant, des jeunes pourront à nouveau être envoyés dans certains pays, comme l’Égypte.

La moyenne d’âge de ceux qui partent avec nous est d’environ 21 ans, majoritairement des femmes chrétiennes.

 
 
 
Quelle est la visée de ce Volontariat ?

En réponse à leur demande, les jeunes sont envoyés avant tout pour aller à la rencontre de personnes d’une autre culture, pour se laisser enrichir humainement et spirituellement par elles, pour rendre service et pour revenir transformés, s’engageant avec et pour les plus démunis (matériellement ou autre) de nos sociétés occidentales .

 
Quelles sont les modalités sur place ?

Pour favoriser les rencontres et cette transformation humaine et spirituelle, le volontaire vit dans ou près d’une communauté du Sacré-Cœur insérée en milieu rural ou populaire. Elle lui ouvre sa table, sa prière, son réseau relationnel et de mission. Le volontaire fait régulièrement le point avec une sœur de la communauté sur ce qu’il vit, ce qui permet aussi un ajustement avec la communauté et la mission. 

Le service qui lui est confié se vit en collaboration avec la population locale, dans le cadre de projets socio-éducatifs, d’enseignement, de santé, d’animation de la foi où nos sœurs sont engagées. Il peut correspondre ou non à ses compétences professionnelles, selon les échanges préalables au départ. 

Afin de favoriser l’immersion, le jeune est en général envoyé seul. Il contribue financièrement à son alimentation et logement selon ce qui a été convenu avant son départ, et tous les frais de voyages sont à sa charge. Dans certains lieux, autour d’un projet précis, ils peuvent être envoyés à plusieurs.

 
En quoi consiste la préparation des volontaires ?

Chaque jeune qui demande à partir est accueilli de manière personnalisée par l’une de nous deux (Roselyne ou Claude) : entretiens oraux et échanges sur base d’un dossier écrit qui l’aide à cheminer en ses motivations, ses aspirations, ses craintes. L’orienter vers d’autres instances d’envoi est pour nous aussi une manière de l’accompagner.

Pour ceux qui persévèrent avec nous, la participation à deux week-ends de préparation est indispensable. Avec d’autres candidats au départ, ils cheminent en leurs projets personnels ; ils se forment et se disposent à vivre des rencontres interculturelles et à servir en contexte de pauvreté. Ils se nourrissent par les temps de prière proposés, par les témoignages de volontaires revenus, par les rencontres de Religieuses du Sacré-Cœur. Si alors il se sent « chez lui » ici, il y a de fortes chances qu’il se sente « chez lui » au loin !

 
 
 
Et au retour ?

Au retour, les volontaires bénéficient d’entretiens personnels sur base d’un dossier d’évaluation. Ils participent aussi à un week-end avec d’autres volontaires Sacré-Cœur partis dans l’année. L’objectif est de les aider à contempler et célébrer ce qu’ils ont vécu au loin, à en digérer des aspects plus difficiles, à vivre leur retour comme un nouveau départ… dans la Vie ! Des choix affectifs, vocationnels, d’études, d’engagement dans la société se posent comme en conséquence de leur volontariat. Les jeunes peuvent alors décliner en leur vie quotidienne un peu de ce qu’ils ont découvert : une forme de solidarité basée sur la réciprocité où chacun a tant à donner, à recevoir, à construire ensemble…

 
Quelques échos des jeunes

« Pour moi, cette expérience fut une rencontre: avec moi-même, avec les autres, avec un pays, avec Dieu. »

« Après tant d’années de pratiques religieuses, j’ai découvert le Christ vivant : dans les relations. »

« J’ai manqué de temps de prière et de temps gratuits en communauté, mais quelle générosité des sœurs dans la mission, quel accueil, quel amour ! »

« Je ne suis plus la même avec les personnes dans la rue, les migrants que je rencontre. »

« Comment faire pour vivre ici de cette joie qui habite ces enfants qui manquent de tout ? »

« Je pensais beaucoup donner pendant mon volontariat. Oui, j’ai beaucoup travaillé professionnellement, mais j’ai surtout reçu des rencontres vécues : merci ! »

 
 
 
Pour nous aussi, ce volontariat est une chance

Quelle joie d’être témoins des cheminements humains et spirituels des volontaires. Quelle chance, par ce service, de découvrir davantage ce que vivent nos sœurs et les amis du Sacré-Cœur à travers le monde. Quelle opportunité d’être renouvelées en même temps qu’interpelées par la quête des jeunes en leur soif de prière, de vie communautaire, d’engagement avec les personnes plus vulnérables.

Quelle action de grâce monte en nous pour l’amour et la générosité de nos sœurs à l’égard des volontaires : tant dans notre Province, notamment nos sœurs aînées qui prient pour les volontaires qui leur sont attribués comme filleuls, que dans les pays d’accueil.

Nous souhaitons nous aussi accueillir des volontaires (20-35 ans) préparés par nos sœurs d’autres pays.

« Cor Unum et anima una in Corde Jesu ». Oui, cette mission auprès des jeunes, vécue ensemble à travers le monde, avec toutes ses exigences, nous donne de goûter d’une manière particulière notre devise : « Un seul Cœur et une seule âme dans le Cœur de Jésus »! Et d’expérimenter que l’humanité est Une à travers le monde.

 
Sœur Roselyne Sernesi ( volontariat 1-2 mois;  volontariatsacrecoeur.court@rscj.com )
Sœur Claude Deschamps ( volontariat 2 mois-2 ans; volontariatsacrecoeur.long@rscj.com )
www.volontariatsacrecoeur.com
 

Section |Nouvelles Internationales


Province |Belgique/France/Nederland