Empathie et accueil chaleureux pour les enfants Ukrainiens en Pologne

Lorsque la guerre en Ukraine a commencé, de nombreux réfugiés sont venus en Pologne.

Certains sont venus vivre près de notre communauté, principalement des mères avec des enfants et des personnes âgées.

Nous avons décidé d’organiser des réunions pour les enfants. Nous voulions leur donner un espace où ils pourraient être distraits de leurs souvenirs traumatisants de la guerre.

Les enfants venaient nous voir tous les jeudis. La première chose que nous faisions était de leur offrir des biscuits et des boissons. Puis Ula a préparé des objets artisanaux. Nous avons organisé des activités artistiques et patriotiques que vous pouvez voir sur les photos. Deux sœurs de notre communauté, Ula et Malgorzata, ont vécu en Russie pendant plusieurs années et parlent donc assez bien le russe. Il était donc plus facile de communiquer avec les enfants. Ula a expliqué aux enfants, de manière simple, qu’ils étaient importants, ainsi que leur monde et leurs émotions. Ils ont ensuite eu l’occasion d’être ensemble, de jouer, de rire, de parler, etc. Lorsque le temps est devenu chaud, nous sommes sortis et avons joué dehors. Les enfants nous ont parlé avec enthousiasme de leurs expériences à l’école en Ukraine et de leurs nouvelles expériences à l’école en Pologne. Ils essayaient de s’adapter à leur nouvelle réalité. Nous avons pu constater que le fait de déménager, de côtoyer de nouvelles personnes, d’apprendre une nouvelle langue, etc. était un défi pour les enfants, mais nous avons également vu que cette nouvelle expérience était une grande aventure pour eux. Les enfants étaient très intéressés, ouverts et curieux.

Au début, une douzaine d’enfants sont venus nous voir. Dans les semaines qui ont suivi, il y a eu de moins en moins d’enfants, car beaucoup d’entre eux sont partis dans d’autres endroits avec leurs familles. C’était un moment très agréable lorsque les enfants venaient nous voir. C’était très agréable. En raison du déménagement des enfants et de leur départ à l’école après Pâques, nous avons temporairement cessé de tenir les réunions, mais nous les reprendrons si nous voyons que c’est nécessaire.

La guerre en Ukraine continue. De nombreux réfugiés sont retournés en Ukraine avec l’espoir que la guerre se termine bientôt. Mais beaucoup d’entre eux sont restés ici en Pologne ou ont déménagé dans un autre pays pour trouver la sécurité. Il devient normal pour nous de rencontrer des Ukrainiens tous les jours dans le bus, dans la rue, et au supermarché en tant qu’employé ou client. Mais il est important que nous n’oubliions pas pourquoi ils ne peuvent pas retourner dans la maison où ils ont laissé leur vie.

La guerre est toujours en cours, nous ne pouvons pas l’oublier.

– Ilona Matuszewska

 


Section |Nouvelles Internationales


Province |Pologne


Tags |Ucraina|Ukraine